Cazeneuve et le djihadisme 2.0

Comme beaucoup d'hommes politiques, Bernard Cazeneuve ne connait rien à Internet. Riche de son ignorance, il propose une censure administrative des sites d'aide au djihad. Le Conseil national du Numérique désapprouve son projet de loi, mais il en faudrait plus pour arrêter un ministre qui appartient à un gouvernement en perdition !

Lire la suite

Parti(s) :

Flattr this!