[Ailleurs] Ségolène Royal fait régner sa loi au ministère de l’Écologie

Ségolène Royal fait régner sa loi au ministère de l'Écologie

Extrait

« Toujours selon le personnel, la "dame de fer" de la région Poitou-Charentes se déplacerait dans les couloirs du ministère précédée d'un huissier qui l'annonce, de sorte que le personnel doit se lever sur son passage. Il est également défendu au personnel de fumer dans la cour et le jardin en présence de la ministre. »

Flattr this!

L’indécence de Ségolène Royal

Dans le journal Sud-Ouest, Ségolène Royal conseille aux patrons « d'arrêter de se plaindre ». C'est l'une de ces petites phrases démagos, faciles que nos élus aiment balancer, mais qui, de sa part à elle, est particulièrement indécente.

La présidente du Poitou-Charentes a toujours joui de la générosité que l'État a pour ses serviteurs. Sa vie professionnelle ne l'a jamais engagée en rien. Elle perd une élection ? Bah ! Un autre siège l'attend !…

Elle n'est responsable de rien, l'argent qu'elle dépense n'est pas le sien, c'est de l'argent public, l'argent des contribuables. Elle n'a de compte à rendre à personne. La plus grosse sanction qu'elle risque est une défaite aux élections. Elle peut embaucher à volonté, par clientélisme, par caprice ou, éventuellement, par nécessité.

Un chef d'entreprise a bien souvent personnellement engagé ses fonds propres, voire ses biens, dans le capital de sa société. S'il a des actionnaires, il doit leur assurer un bénéfice. Lorsqu'il doit, hélas, licencier, ce n'est jamais de gaieté de cœur.

Le chef d'entreprise aimerait pouvoir embaucher à tour de bras chaque jour, mais la gestion d'une structure privée ne permet pas toutes les fantaisies. Il aimerait aussi pouvoir lancer des projets au gré de ses envies, sans se soucier de l'avenir, ni des résultats, il ne le peut tout simplement pas.

Aujourd'hui, un chef d'entreprise est condamné à réussir, sous peine de honte. Pour cela, il a besoin de visibilité afin de définir une stratégie. La situation mondiale est plus que complexe, il faut aux dirigeants, au minimum, une stabilité nationale. Les normes, taxes et contraintes diverses ne peuvent pas changer du jour au lendemain. C'est pourtant ce que lui impose le gouvernement Ayrault.

Notre beau pays, dans sa folie, a fait des chefs d'entreprise, des héros modernes payés d'ingratitude. Le minimum eut été qu'une privilégiée comme Ségolène Royal s'abstienne de ses critiques désobligeantes. À moins qu'il ne faille aussi lui rappeler qu'elle les trouvait plus intéressants lorsqu'elle voulait sauver Heuliez…

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Parti(s) :

Flattr this!

[Lu ailleurs] Le clientélisme de Royal pousse un vice-président à la démission

Le clientélisme est l'une des formes de corruption politique les plus sournoises, il est parfois difficile à prouver et coûte extrêmement cher à notre pays.

Pour dénoncer le clientélisme de Ségolène Royal, le vice-président de région Alexis Blanc a démissionné. Un geste fort qui est passé presque inaperçu, malheureusement.

Lire l'article :

Poitou-C: un vice-président démissionne

Parti(s) :

Flattr this!

Ségolène Royal a une mauvaise digestion

Malgré la grande discrétion observée par Nicolas Sarkozy depuis son départ, l'ancien président reste une obsession pour la gauche.

Ségolène Royal, qui n'a visiblement jamais digéré sa défaite, profite de son retour sous les sunlights pour nous faire part de son aigreur.

Lire :
Les journées de Nicolas Sarkozy selon Ségolène Royal

Assez pathétique...

Parti(s) :

Flattr this!

L’incroyable exploit de François Hollande – Le Lab

Je n'en reviens pas de l'exploit accompli par François Hollande ! C'était totalement inattendu, ça s'est fait petit à petit, en douceur. Il y a quelques jours encore, je n'en avais absolument pas conscience et pourtant aujourd'hui, je suis obligée de le constater, le candidat socialiste a accompli un tour de force extraordinaire.

(Lire la suite...)

Parti(s) :

Flattr this!