L’asservissement français – Le Lab

Le grand négligé de cette campagne 2012, c'est l'entrepreneur. Je ne parle pas du dirigeant de grande entreprise qui est, lui, la cible des attaques des candidats tout en étant courtisé discrètement lors de dîners mondains. Je parle de celui qui a créé son emploi ou son entreprise, ou qui envisage sérieusement de le faire.

Dans le discours sur le travail de Nicolas Sarkozy à Lille, le mot "entreprendre" n'est prononcé qu'une fois. Le mot "entreprise" revient 24 fois mais toujours dans le sens de "communauté réunissant des employés". Même à droite, la création d'entreprise est totalement oubliée !

(Lire la suite...)

Flattr this!