La faute lourde de Michèle Delaunay

Michèle Delaunay, ministre de la Santé déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, s'est clairement prononcée en faveur du docteur Bonnemaison. Ce faisant, elle commet plusieurs erreurs qui, individuellement comme collectivement, justifient une démission dans les plus brefs délais.

Lire la suite

Parti(s) :

Flattr this!