Vertige…

La semaine dernière, j'ai été victime de ma distraction. J'ai totalement oublié de payer l'abonnement à mon FAI et ma connexion internet a été suspendue. Je pensais rager de cette interruption pendant des jours mais, surprise !, ça n'a duré que quelques heures. Très vite, le vertige a pris le pas sur la frustration.

Lire la suite

Flattr this!

Information ou publicité ?

Le journalisme français est dans un drôle d'état, ni catastrophique, ni merveilleux, ou plutôt tantôt l'un, tantôt l'autre. Dans mon article précédent, je parlais de la façon très romantique dont était relaté l'assassinat d'une femme mourante par son mari. Maintenant, c'est une série d'articles complaisants assurant la promotion d'une entreprise dont je veux vous parler.

Lire la suite

Flattr this!

[Ailleurs] Allocations, syndicats, médias, école…

Allocations familiales

Où l'on apprend que, dans un pays où les dirigeants n'ont que le mot "égalité" à la bouche, certains sont plus égaux que d'autres…

L'URSSAF, les syndicats et nous

Que vous approuviez ou désapprouviez les actions des syndicats, vous les financez. Et votre aimable participation va bientôt augmenter. Qui a dit qu'on devait vous demander votre accord ?
(et autres infos amusantes sur la Sécu)

Journalisme

Sur l'évolution du journalisme :

Sur Daniel Schneidermann, l'arroseur arrosé ou le donneur de leçons tancé :

Violences à l'école

Cet article liste une semaine d'actes violents en Seine-Saint-Denis, c'est absolument terrifiant ! Combien de jeunes vies sont gâchées par cet environnement ultra nocif ?!

Jean Tirole, prix Nobel d'économie et français

On lit beaucoup de choses sur Jean Tirole, le nouveau prix Nobel d'économie. Il serait vendu aux marchés, ultra-libéral, nul, etc. Il y a fort à parier que la plus grande partie des gens qui en parlent ne l'ont jamais lu (moi la première). Qu'en dit Econoclaste qui l'a lu, lui ?

Flattr this!

Sarkozy rend-t-il fou ?

Il suffit que Nicolas Sarkozy montre le bout de son nez dans l'actualité pour que la presse et les commentaires se déchaînent. Alors quand il met fin au faux suspense de son retour en politique, que les journaux télé, la presse, les instituts de sondage, les militants, les haterz, les qui-s'en-foutent-mais-pas-tant-que-ça-en-fait, les adversaires, la majorité, l'opposition, toute la France ne parle plus que de Nicolas Sarkozy, on se demande si cet homme n'aurait pas le pouvoir de faire perdre la raison…

Lire la suite

Parti(s) :

Flattr this!

[Ailleurs] Élisabeth Lévy : « La gauche a une responsabilité terrible dans notre déclin intellectuel »

Qu'on l'aime ou pas, qu'on soit d'accord avec elle ou pas, Élisabeth Lévy est un esprit libre et il est raffraîchissant de la lire.

Élisabeth Lévy : "La gauche a une responsabilité terrible dans notre déclin intellectuel"

Flattr this!

Complicité médiatique

On connait l'importance de l'image en politique. Chaque geste, chaque tenue, chaque apparition est étudié pour valoriser l'acteur politique. C'est normal, regrettable parfois sans doute, mais normal. Cela fait désormais partie du job de l'élu ou du candidat et chaque faute se paye cher !

Là où il y a vraiment une dérive, c'est lorsque les médias d'information se rendent complices de la fabrication de l'image. Lorsque les plans sont cadrés pour correspondre à la mise en scène, lorsque les articles ne relatent pas l'intégralité de l'action, il y a tromperie manifeste.

Lire la suite

Flattr this!

Jour de colère : les futures manifestations sont-elles vouées à être ringardes ?

Cet article a été écrit par Benjamin Bousquet que j'ai l'honneur d'accueillir à nouveau sur Électrice.fr. Merci Benjamin et bonne lecture à tous !

Dimanche 26 janvier, se tenait à Paris, une grande manifestation anti-Hollande, sous le nom de " Jour de Colère ". Une journée classée sous le signe du grotesque, pour certains observateurs, tant la réunification de diverses associations n'ayant finalement peu de points en commun entre elles, surprennait. Des manifestants anti-mariage gay, aux extrémistes de droite, en passant par diverses lobbys aux revendications économico-sociales comme les bonnets rouges, cette journée donnait l'impression de réunir, sous un même seuil, toutes celles et ceux qui, un temps, furent vivement opposés au chef de l'Etat et à son gouvernement, pour X raisons. Un gros bordel en somme.

Lire la suite

Flattr this!