Jour de colère : les futures manifestations sont-elles vouées à être ringardes ?

Cet article a été écrit par Benjamin Bousquet que j'ai l'honneur d'accueillir à nouveau sur Électrice.fr. Merci Benjamin et bonne lecture à tous !

Dimanche 26 janvier, se tenait à Paris, une grande manifestation anti-Hollande, sous le nom de " Jour de Colère ". Une journée classée sous le signe du grotesque, pour certains observateurs, tant la réunification de diverses associations n'ayant finalement peu de points en commun entre elles, surprennait. Des manifestants anti-mariage gay, aux extrémistes de droite, en passant par diverses lobbys aux revendications économico-sociales comme les bonnets rouges, cette journée donnait l'impression de réunir, sous un même seuil, toutes celles et ceux qui, un temps, furent vivement opposés au chef de l'Etat et à son gouvernement, pour X raisons. Un gros bordel en somme.

Lire la suite

Flattr this!