Le burkini et mon cul sur la commode

Comme le titre vous le laisse entendre, le débat sur le burkini commence à me fatiguer sérieusement. Pardon, j'ai dit « débat » ? Désolée, ce n'est certainement pas le mot adapté pour des lancers de yaka et de noms d'oiseaux.

Chaque jour sur Twitter, je suis traitée de nazie (donc raciste), de collabo (donc vendue aux Musulmans/Arabes/whatever) et d'autruche qui a la tête dans le sable. Parfois, ces insultes sont simultanées, c'est assez drôle. Enfin, les premières fois…

Pour que vous puissiez me ranger dans une case vous aussi, je vous livre ci-dessous mon opinion sur ce sujet épineux qu'est la bonne tenue de bain pour une femme.

Lire la suite

Flattr this!

Contre la déchéance de nationalité

François Hollande est à court de réponse contre le terrorisme. Il a déjà envoyé des militaires ici et là, sans résultat notable, bombardé la Syrie, fait les gros yeux, prononcé… euh… des tas de… euh… discours qui… euh… n'ont marqué… euh… personne, même pas dans la justice.

Après les terribles attentats de novembre dernier, il fallait agir et protéger sa ré-élection, pardon l'œuvre de sa vie, la COP21. Pour cela, le Président instaura l'état d'urgence, le prolongea et le bon peuple vécut heureux et en paix. Sur le papier.

Lire la suite

Parti(s) :

Flattr this!

Contrôle de la parole

Éric Zemmour condamné pour des propos sur les Musulmans, Christine Boutin condamnée pour des propos sur les homosexuels, Marine Le Pen menacée de poursuites pour des propos sur Daesh, chaque jour, la liste s'allonge.

En janvier, nous étions tous Charlie, paraît-il. Nous étions tous prêts à protéger la liberté d'expression, juré, promis ! Aujourd'hui, ceux qui affichaient le slogan en blanc sur noir se réjouissent des condamnations et poursuites.

Je ne partage ni l'avis de Zemmour, ni celui de Boutin mais je suis navrée de devoir le préciser avant de poursuivre l'écriture de ce billet. Je sais qu'on me demandera de montrer patte blanche avant de donner, éventuellement, du crédit à mes propos. C'est ainsi, aujourd'hui des associations et des citoyens veillent sur les paroles publiques. Ils refusent les opinions qui divergent des leurs.

Autant il est normal d'interdire les appels à la violence, autant il est normal de laisser les ânes braire. Cette censure est d'autant plus dérangeante qu'elle est sélective. Le respect des uns est imposé autant que le mépris des autres. Ni le désaccord, ni la nuance n'ont droit de cité.

Chaque jour, le gouvernement réduit nos libertés. L'état d'urgence a même permis de mettre un bon coup d'accélérateur à ces mesures. C'est le signe d'une panique face à des menaces incontrôlables, le terrorisme, le ras-le-bol des électeurs, la faillite de la France,… La censure citoyenne témoigne de la même inquiétude, le monde change à toute vitesse autour de nous, les frontières s'effacent, notre mode de vie et notre rapport aux autres sont confrontés à d'autres, nos convictions d'éternité immobile s'effondrent.

C'est pourquoi certains tentent de maîtriser la parole, de contrôler les opinions. C'est une démarche aussi vouée à l'échec que malsaine.

Aux propos stupides et indignes, il faut répondre par des arguments ou un silence méprisant. C'est la seule façon de préserver la liberté d'expression, ce bien si précieux dont on fait peu de cas en ce moment.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Flattr this!

[Ailleurs] Seuils sociaux, projet de loi terrorisme…

L'Ifrap publie le témoignage édifiant et impressionnant d'un entrepreneur qui a fait la douloureuse expérience du syndicalisme ouvrier.

Alors que l'on apprend que Thomas Thévenoud ne se sentait pas vraiment obligé de payer son dû, les témoignages de Français qui ne peuvent pas payer leurs impôts se multiplient. Il y en a même, comme Jackline ci-dessous, qui demandent pardon pour cela…

La gauche, qui nous serinait avec le retour des « heures sombres » depuis des années sans la moindre raison, est désormais bien discrète alors que le nombre d'agressions contre les Juifs grimpe nettement.

Le durcissement des lois contre l'immigration provoque une très lourde augmentation du prix à payer aux passeurs. L'exemple des Sud-Américaines qui tentent de rejoindre les USA est particulièrement parlant.

On se souvient des cris d'orfraie que poussait l'opposition sous Sarkozy : nous vivions dans une dictature totalitariste, tous fliqués et menacés. Le projet de loi anti-terroriste et les façons de Bernard Cazeneuve sont pourtant bien plus inquiétantes.

Pourquoi François Hollande n'est-il pas très crédible quand il joue Gavroche ?

Plus léger mais très bien vu : que dirait Jean Jaurès s'il revenait voir ce qu'est devenu le Parti Socialiste ?
(image très grand format : 1772x29527px)

Parti(s) :

Flattr this!

[Ailleurs] Les sources des blogueurs ne seront pas protégées. Parce que. C’est tout.

Les sources des blogueurs ne seront pas protégées. Parce que. C’est tout..

Extrait

Ainsi, pour le député UMP Michel Herbillon, il ne faut pas étendre la protection aux blogueurs car « Nous sommes ici pour établir un texte de loi, et non pour engager une réflexion », ce qui permet d’expliquer le nombre invraisemblable de lois débiles votées sans réflexion.

Flattr this!