Aider l’école à se réinventer

C'est un défi aussi noble qu'ambitieux que le Parti Libéral Démocrate nous lance : aider l'école à se réinventer.

Mon expérience personnelle m'a amenée à beaucoup réfléchir aux méthodes d'enseignement, à l'accueil des enfants dits différents et aux fruits d'une pédagogie rigide et fermée.

Parce que l'école est une chance inouie tant pour les enfants d'éviter la misère que pour une société d'éviter la régression, parce que je constate chaque jour les absurdités et dysfonctionnements de cette institution en France, je soutiens ce projet.

Retrouvez tous les détails sur le site du Parti Libéral Démocrate :

Flattr this!

[Ailleurs] Revue de presse (grève SNCF, Argentine,…)

Plutôt que de séparer ma revue de liens comme je le faisais auparavant, je préfère les regrouper désormais par jour et/ou par thème. Ayant eu de petits problèmes informatiques, j'ai du retard dans mes liens. Je commence par les plus récents et je posterai les plus anciens ensuite.

SNCF : grève et syndicats, sécurité

Grève SNCF et syndicalisme

Grève SNCF : les retenues sur salaire se feront dès le mois de juin

SNCF : quand la CGT lave son linge sale en public

La vérité n'a qu'une couleur, le mensonge en a plusieurs! [CFDT]

Les entrepreneurs s’alarment du coût des grèves

Cet article est touchant, il démontre bien avec quelle légèreté les syndicats SNCF prennent leur rôle de transporteur. C'est d'autant plus touchant que les syndicalistes mépriseront cet article…

Sécurité

Quand l'alcool coule à flots à la SNCF, les usagers trinquent

Argentine

L'Argentine et les fonds vautour

Dette: pourquoi il faut sanctionner l'Argentine

Quand François Fillon semble répondre à L'Opinion

Sortir du déni (gratuit après inscription)

'France has never had a Thatcherian revolution' (François Fillon dans The Telegraph)

La conclusion est terrible :

« But can the French fall in love with reasonable? »

En vrac : Montebourg, intermittents, emplois verts...

À quoi diable peut bien servir Montebourg ?

Intermittents : le médiateur propose un fonds d'aide qui existe déjà

Transition énergétique (et mur de la réalité) : quelqu’un a-t-il pensé à signaler à Ségolène Royal que le mirage des emplois verts s’était totalement dissipé en Allemagne ?

Carole Vigneron : "Je quitte la sécu"

Flattr this!

[Ailleurs] Se reconnaître libéral, serait-ce un gros mot ?

Se reconnaître libéral, serait-ce un gros mot ?

Extrait

« De plus, nous vivons dans un curieux pays qui a su créer, au fil du temps, une nouvelle classe sociale, au sens marxiste du terme, une noblesse d'État dont les privilèges et les vanités dépassent l'entendement : les énarques qui nous gouvernent - qu'ils soient de gauche ou de droite -, ces apparatchiks à la mode soviétique, se considèrent en effet comme étant seuls capables de diriger le pays alors qu'ils sont proprement incompétents en matière économique. Non seulement on ne leur a rien appris à l'Ena sur les réalités économiques, mais ils n'ont pas eu, après l'Ena, la moindre expérience de l'entreprise ni la moindre envie d'aller voir sur place comment réussissent nos voisins et nos cousins, à de rares exceptions près. Ce qui n'a pas empêché Hollande et Moscovici d'avoir été "professeurs d'économie" (sic) à Sciences Po pendant de longues années. Pour y enseigner quoi ? L'économie administrée à la française ? Le modèle "social-démocrate" français ? »

Flattr this!

[Ailleurs] Le pacte de responsabilité des contreparties pour la simplification stratégique

Hollande libéral ? La bonne blague ! Démonstration :

Le pacte de responsabilité des contreparties pour la simplification stratégique

The Economist n'est pas plus convaincu du libéralisme de François Hollande :

France: François Hollande, liberal? | The Economist (en anglais)

Flattr this!

[Ailleurs] Le pacte du Diable

Le pacte du Diable

Extrait

« Un pacte suppose d’abord deux parties distinctes et généralement antagonistes. On pourrait considérer l’Etat comme le simple garant des contrats, l’émanation et le défenseur des forces vives qui construisent au jour le jour le pays. Ici, il n’en est rien. Il y a d’un côté l’administration, de l’autre les acteurs économiques. Leur relation peut évoluer mais leurs intérêts sont irréconciliables. »

Dans l'interview qui suit, Gaspard Koenig revient sur le terme de "social-libéralisme" dont on qualifie François Hollande depuis ses vœux :

Mais au fait, c'est quoi le social-libéralisme ?

Extrait

« François Hollande est un vrai socialiste, pas un social-démocrate, comme il l'a dit lui-même à la conférence de presse de l'Elysée l'année dernière, c'est-à-dire qu'il croit au rôle de l'Etat pour organiser la société et à celui des politiques pour en définir le plan. La croissance des entreprises peut faire partie de ce plan ; il leur accorde donc, momentanément et sous condition, la liberté dont elles ont besoin pour se développer. Mais cette liberté n'est pas pour lui une fin en soi, juste un moyen au sein d'un arbitrage politique. »

Flattr this!

Surtout, ne gagnez pas d’argent ! – Le Lab

J'aurais pu vous parler des petites phrases que j'ai relevées dans l'intervention de François Hollande hier sur TF1. Par exemple "Le gouvernement n'a pas perdu son temps" prononcée peu avant de reconnaître l'amateurisme de ses ministres. Ou encore : "Je suis en situation de combat" phrase qui peut surprendre pour quelqu'un qu'on a vu flâner sur la Côte d'Azur trois mois après son entrée en fonction. Ou encore aussi "Oui, j'avais anticipé [la crise]" alors qu'il a fallu attendre le 30 août pour qu'il la reconnaisse !...

(Lire la suite...)

Parti(s) :

Flattr this!

[Ailleurs] Idée reçue : le libéralisme, un anarchisme sauvage

Contrepoints vous propose de découvrir sur plusieurs jours l’introduction au Dictionnaire du libéralisme sorti récemment. Conçue comme une réponse aux lieux communs sur le libéralisme, elle vous permettra d’avoir l’ensemble des arguments sur ces préjugés si courants !

Flattr this!

[Ailleurs] Madelin répond à Montebourg

Lettre ouverte à Arnaud Montebourg et aux protectionnistes et dirigistes de tous bords

[Edit - 15/10/11]
Réponse d'Éric Verhaeghe à Alain Madelin :
Lettre ouverte à Alain Madelin et aux doctrinaires de tous bords

Flattr this!