[Ailleurs] LMDE, Hadopi, Mazetier, paperasse…

LMDE, une mutuelle étudiante bien généreuse

Hadopi

Eric Walter a le tort d'avoir compris que la répression seule ne servait à rien, qu'il fallait apporter une offre aussi accessible que large.

Sabine Mazetier vs Julien Aubert

Ça pourrait être un gag, c'est hélas la vie politique française. D'un côté, nous avons un député qui joue avec les nerfs de son adversaire, de l'autre, un abus de pouvoir manifeste. Le résultat est assez inquiétant pour notre liberté d'expression…

L'austérité prétendue en Europe

Article sévère mais juste sur la terrible austérité qui règnerait en Europe. Une vérité que l'on n'entend jamais dans nos médias, hélas.

Paperasse

Aussi sûrement que les impôts, taxes et charges, la paperasse asphyxie l'entreprise. En occupant excessivement les dirigeants, elle empêche la prospection de nouveaux marchés et le développement de nouveaux produits.

Des élus anachroniques

Merci pour ce moment : une critique étonnante

Gaspard Koenig a lu Merci pour ce moment, le livre de Valérie Trierweiler, et nous en livre une analyse très fine et très juste.

Régions : un aveu consternant

Les présidents de région aiment se croire indispensables et courageux, c'est très humain. Ils en viennent à faire des déclarations hallucinantes à l'instar d'Alain Rousset ici :

« (Soulignant le rôle primordial des régions dans le développement économique) "Nous inaugurons, nous, présidents de région, des usines du futur, des lieux de production qui embauchent..." »

Alain Rousset pense manifestement qu'il suffit d'être proche géographiquement des vrais acteurs économiques pour devenir l'un d'eux.

Petite cuisine de parti

Ce témoignage concerne le Parti Socialiste mais il doit être possible de retrouver l'équivalent dans n'importe lequel des grands partis français. Il explique bien des absurdités dont nous sommes témoins chaque jour.

Le 11 pièces-cuisine de Manuel Valls

Être riche, c'est mal, les dirigeants Socialistes le disent et le répètent. Et c'est bien ce qui m'embête. Je me réjouis de la bonne fortune de chacun, surtout lorsqu'elle est due au courage et au travail. Par contre, quand ça concerne quelqu'un qui n'a de cesse de confisquer le bien des autres, ça me chatouille. Et même un peu plus…

Parti(s) :

Flattr this!