Overdose de médiocrité (1)

Depuis quelques jours, je ne fais plus que passer en coup de vent sur Twitter. Je fais une overdose de médiocrité. Entendons-nous bien, ce ne sont pas les échanges que j'ai la chance d'avoir qui me lassent, au contraire, ils me manquent cruellement. C'est de la qualité du discours politique et de l'information dont je parle. Je n'en peux plus de découvrir des propositions absurdes et des décisions dont la nocivité le dispute au cynisme, le tout rapporté dans des journaux qui ont autant de sens critique que s'ils emballaient du poisson.

Il vous faut une démonstration de l'irrationnalité qui s'étale dans ma timeline ? La voici !

Lire la suite

Flattr this!

[Ailleurs] Pourquoi, Arnaud Montebourg ?

Féroce réquisitoire de Jean Nouailhac :

Arnaud Montebourg, c'est quoi, son problème ?

Extrait

« La France est un curieux pays : l'extrême gauche a le droit de siéger dans les instances de direction des grandes entreprises et connaît les rémunérations des dirigeants. Essayez donc de savoir combien gagnent vraiment les dirigeants syndicaux qui n'ont de comptes à rendre à personne ! »

« Notre ministre du "redressement" devient très "productif" en déclarations intempestives, en coups de gueule improvisés, en colères théâtrales, pourvu que ce soit devant des micros et des caméras. Nous avons enfin une vraie star au gouvernement. Encore heureux qu'il ait raté l'Ena où on lui aurait sans doute appris à modérer ses humeurs belliqueuses et ses coups de menton péremptoires, sinon son classement final en aurait pris un coup ! »

Une séquence qui illustre bien les limites du ministre :

La presque bonne séquence communication d'Arnaud Montebourg

Flattr this!

Pas de Maçons du cœur pour Hollande

Vous connaissez peut-être l'émission « Les maçons du cœur »? C'est une production américaine dans laquelle une armée d'ouvriers du bâtiment vient sauver une famille dont la maison est très dégradée.

En France, il en existe un ersatz baptisé « Tous ensemble ». Les travaux effectués sont moins impressionnants et ils sont réalisés avec beaucoup de bénévoles recrutés sur place. L'animateur, Marc-Emmanuel Dufour, va demander la charité dans les magasins de bricolage et d'ameublement. Avec relativement peu de moyens, les maisons insalubres retrouvent une belle allure et un confort plus que satisfaisant.

Parmi les chantiers traités, il y a toute une variété de conséquences de catastrophes naturelles ou humaines. Il y a aussi quelques propriétaires trop optimistes qui ont acheté une ruine dans l'intention de la remettre à neuf et se retrouvent incapable de mener les travaux à bien par manque d'argent ou de savoir-faire.

C'est à ces derniers que me font penser François Hollande et son gouvernement. Arrivés au pouvoir en touristes, ils se sont retrouvés débordés par l'ampleur de la tâche. Après avoir raclé tout l'argent possible en levant de nouveaux impôts, ils se sont empressés de le dépenser de façon absurde. Ainsi, ils subventionnent des emplois au lieu d'alléger les charges des entreprises, de la même façon qu'ils se ruineraient en bassines au lieu de faire réparer la toiture qui fuit de toutes parts.

Aujourd'hui, le gouvernement est dans l'impasse. La maison menace de s'effondrer et il n'a plus la moindre ressource pour la faire réparer. Hélas ! Il n'y a pas de Marc-Emmanuel pour venir à leur secours (et au nôtre). Il n'y a pas trente-six solutions, il faut se retrousser les manches, se serrer la ceinture et faire preuve de courage. C'est un peu plus difficile que de faire des petites blagues.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Parti(s) :

Flattr this!