[Ailleurs] Formation, Compol, Thévenoud…

Cette information présente un exemple typique de la nocivité de la folle production de normes. Le ministère promet d'intervenir en cas de problèmes avérés (et pourtant largement prévisibles), c'est à dire uniquement lorsqu'il sera trop tard pour les élèves concernés cette année et, peut-être, aussi pour les élèves de l'année suivante. Attendre les dégâts inévitables pour réagir, ce n'est pas qu'une bêtise, c'est une atteinte à l'avenir de ces jeunes.

Un certain nombre de lobbies ont imposé un langage politiquement correct au point que beaucoup de gens ne savent plus ce qu'ils peuvent dire, voire penser. Ce totalitarisme se ressent chaque jour dans les réactions aux déclarations publiques. Bien pire, il provoque même des dysfonctionnements graves au sein des institutions.

Personne ne peut dire avec exactitude ce qui est "de gauche" et ce qui ne l'est pas. Chacun a sa définition et cela provoque cette formidable cacophonie dans les partis de gauche. Pour obtenir le soutien de la majorité à sa politique, le tout nouveau ministre Emmanuel Macron s'est donc vu obligé de recruter un communicant qui devra rassurer les gens de gauche. Ce "bébé Fouks" ira donc dire à chaque courant que Bercy va dans leur sens. Plus loufoque, ça va être dur…

C'est le dernier article en date sur l'affaire Thévenoud, on y apprend les impayés de loyer et la "phobie administrative" de l'ex-ministre. Rappelons au passage que son métier est cadre administratif, ça complique l'argumentation. D'après les derniers bruits qui courent, d'autres révélations sont à craindre.

Les syndicats ne représentent plus qu'une très petite poignée d'employés, cela ne les empêche pas d'avoir un poids considérable dans la vie das entreprises. Pour le bien de personne, semble-t-il…

Enfin, cet article attire l'attention sur le risque de voir la disponibilité des biens culturels régentée par Amazon. Encore une fois, sous prétexte de protéger, nos élus ont créé une grave menace. Cette fois-ci, elle concerne la culture, une paille !

Parti(s) :

Flattr this!