[Ailleurs] Enseignement, système politique…

Enseignement

Le premier article souligne le désarroi des communes face à la réforme des rythmes scolaires, mais aussi et surtout, l'inefficacité de Pôle Emploi. Cinq jours pour publier une offre d'emploi, c'est inacceptable…

Le second article pointe une gestion désastreuse du budget de l'Éducation. Douloureux !

Enfin, le troisième article est probablement celui qui fait le plus mal. Refuser les méthodes éducatives qui marchent et condamner des enfants à l'échec, c'est criminel.

Système politique

La gauche va mal, très mal. Hollande est totalement incompétent. Il ne se passe pas une semaine sans un couac, un renoncement ou une humiliation.

Pour autant, même si le climat est apaisé à l'UMP, le parti de droite ne fait pas de gros scores dans les sondages. Nous sommes manifestement à la fin d'une époque, mais il est impossible aujourd'hui de voir les leaders de demain.

Dérive inquiétante

Récemment, Christine Lagarde a été mise en examen pour un motif particulièrement douteux. Explications de Gaspard Koenig :

Parti(s) :

Flattr this!

[Ailleurs] Quenelle, instruction et éducation

Trois articles qui se rejoignent plus ou moins directement :

Sur la quenelle :

Quenelles, Dieudonné n’a pas inventé ce rituel par hasard

Toujours de Jean-Paul Brighelli mais sur l'école elle-même :

Brighelli : la démagogie nationale

Toujours sur l'école, mais d'un instituteur inquiet :

Mon fils revient de l’école et ne sait plus parler

Flattr this!

Le FN et les abandonnés

Après la victoire du Front National à Brignoles, on a eu droit au traditionnel chœur des grands humanistes de gauche. Comme toujours depuis des dizaines d'années, ils ont entamé le grand air du « On est tous frères sauf toi, le gars du FN, casse-toi, tu pues ». Ils ont ensuite enchaîné avec les hilarants appels à la tolérance (sauf pour toi, Marine, on t'a dit) (et toi aussi, Marion).

S'il ne s'agissait que de la survie du Parti Socialiste, j'en rirais aux larmes. Malheureusement, les victoires du FN ne font pas de bien à la France, ni humainement, ni économiquement. Alors quand le PS persiste à faire croire que le FN s'adresse aux racistes et à eux seuls, ça m'exaspère.

Il y a bien longtemps que Marine Le Pen a compris que les racistes constituaient une cible bien trop petite pour ses ambitions. Très habilement, elle récupère lentement mais sûrement, des catégories qui se sentent abandonnées : les agriculteurs, les professeurs, etc.

En s'obstinant à parler de xénophobie uniquement, le gouvernement et la gauche rejettent plus que jamais les électeurs potentiels de l'extrême-droite et risquent avant tout de les conforter dans leur vote. Tendre la main à ces électeurs, ce n'est pas tendre la main au FN, c'est, au contraire, la meilleure façon de lui barrer la route. Je le répète, François Fillon a raison.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Parti(s) :

Flattr this!

Les déceptions de l’éducation version Hollande – Le Lab

Mardi 9 octobre, le Président de la République a prononcé ce qui était annoncé comme un important discours sur l'éducation. Il était donc légitime d'attendre des mesures majeures face à la situation désastreuse de notre école.

Caramba ! Encore raté ! Pas de révolution en vue dans l'Éducation nationale, que des mesurettes. Trois points m'ont particulièrement intéressée.

(Lire la suite...)

Parti(s) :

Flattr this!