Un candidat trop tranquille – Le Lab

Enfin, ça y est, c'est fait, Nicolas Sarkozy a déclaré être candidat à sa réélection. Le suspense était plus faible que dans un épisode de Derrick et l'annonce a été expédiée en quelques minutes. Le programme a été survolé de la même façon : le travail au cœur du nouveau projet présidentiel et la parole rendue au peuple.

Tout était parfait, le président était d'un calme olympien et les questions de Laurence Ferrari sans surprise. Une déclaration si lissée et si minutieusement préparée qu'elle en devenait incongrue.

(Lire la suite...)

Parti(s) :

Flattr this!