Nadine, tu t’enfonces – Le Lab

Chère Nadine, pardonne-moi cette familiarité mais je veux te parler comme je le ferais à ma sœur. J'ai en effet une certaine affection pour toi, j'ai même pris ta défense encore récemment. C'est pour cela que je veux te parler avec franchise et que je te dis : Nadine, tu t'enfonces.

Je veux bien croire que ta défaite aux législatives soit douloureuse, très douloureuse même. Tu ne vois sans doute pas en quoi tu mérites cet échec et les causes ne sont probablement pas toutes évidentes, mais tu dois tourner la page pour continuer ta carrière.

(Lire la suite...)

Parti(s) :

Flattr this!