Cazeneuve et le djihadisme 2.0

Comme beaucoup d'hommes politiques, Bernard Cazeneuve ne connait rien à Internet. Riche de son ignorance, il propose une censure administrative des sites d'aide au djihad. Le Conseil national du Numérique désapprouve son projet de loi, mais il en faudrait plus pour arrêter un ministre qui appartient à un gouvernement en perdition !

Croire qu'on peut limiter l'accès à la propagande islamiste en bloquant des sites relève de la farce. Avant de proposer son projet de censure, Bernard Cazeneuve aurait été bien inspiré de regarder avec quel succès la lutte contre le téléchargement illégal a été menée.

Le ministre de l'Intérieur aurait pu aussi lire des témoignages comme celui de Mounir, ex-djihadiste. C'est bien par un réseau local que le jeune homme a été incité à partir en Syrie. Effectivement, il a regardé des vidéos sur Internet mais je doute que Bernard Cazeneuve réussisse à censurer YouTube ou Vimeo.

Mounir a également lu des livres, va-t-on faire fermer des imprimeurs ? Exiger une licence pour l'achat d'une imprimante ou d'un photocopieur ? Pour financer son voyage, Mounir a fait des petits boulots. Faut-il en déduire que McDo finance le djihad ?

Une nouvelle fois, pour masquer son impuissance, un ministre va choisir un bouc émissaire, le vilain Internet fait très bien l'affaire, et mettre gravement en danger nos libertés individuelles. Bien sûr, cette loi n'aura pas le moindre impact positif mais Bernard Cazeneuve s'en moque, il aura donné l'impression d'agir. C'est pour cela que l'avis du CNNum n'a aucune importance à ses yeux.

Avant de conclure, je rappelle que le terme « blocage administratif » signifie que la censure d'un site sera possible sans qu'il y ait le moindre procès, juste par requête administrative…

Lire l'avis du CNNum et la réponse de Bernard Cazeneuve :

»»Anti-terrorisme : un avis très sévère du CNNum contre la censure des sites

»»Blocage de sites terroristes : Cazeneuve répond point par point au CNNum

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Parti(s) :

Flattr this!


À lire aussi :

Une réflexion sur “Cazeneuve et le djihadisme 2.0

  1. Il n'y a qu'un seul outil qui puisse réellement espérer être efficace contre le recrutement de djeuns pour faire le djihad... Une seule méthode pour garantir que des gamins qui n'ont vu de la guerre que celles des films ou des jeux vidéos ou le héros renaît toujours d'une séquence à l'autre, où l'explosion d'un abdomen n'empêche pas de manger un cheeseburger dégoulinant de ketchup... Cet outil est long à maîtriser, il existe peu de support pédagogique type iPad ou PC permettant une acquisition de compétence pérenne.
    Cet outil nécessite des efforts plus ou moins grands en fonction des capacités de chacun à retenir et assimiler pour être totalement efficace.
    Cet outil est tout sauf égalitaire.
    Cet outil n'est pas un corollaire pré-post-adolescent contestant chaque mot, chaque concept émanant d'autrui, quitte à se contredire en 2 phrases successives.
    Cet outil inclut d'autres outils comme l'Histoire, la Géographie, des bases de sciences, et un peu de rhétorique.
    Cet outil malgré tout se partage, et sauve

    Cet outil c'est l'esprit critique !

    Je n'ai pas à essayer de vous démontrer son efficacité car que vous me croyez ou, encore mieux, que vous doutiez, après ces lignes il a déjà commencé à agir.

    ;-p

    Greg a tort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.