Ayrault à Marseille

En voulant reprendre le dessus sur l'encombrant Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault n'a-t-il pas pris un risque considérable ?

On connait l'importance donnée à la communication dans ce gouvernement, ainsi que son manque d'efficacité. En se rendant à Marseille en grand équipage, le Premier ministre a voulu montrer qui c'était Raoul. On voit bien qu'il s'agit de calmer les ardeurs de son ministre de l'Intérieur tout autant que de montrer aux Français l'importance qu'il accorde aux problèmes de sécurité à Marseille. À court terme, c'est bien joué, mais à long terme ?

Risque n°1 : la surenchère

Jean-Marc Ayrault s'est déplacé à Marseille. Ce faisant, il accorde au banditisme marseillais la première place du podium des crimes et délits. D'autres royaumes de l'insécurité pourraient être tentés de faire venir, eux aussi, le Premier ministre. Il suffit de voir la guerre que se font les supporters lors d'un match OM-PSG pour imaginer la facilité avec laquelle elle pourrait se porter sur le terrain de la délinquance.

Risque n°2 : le défi

En venant sur leur territoire, Jean-Marc Ayrault a lancé un défi aux délinquants et criminels marseillais. Il ne serait pas étonnant que les bandes et mafias locales tiennent à montrer qu'il en faut plus pour les intimider. Ce ne sont pas 24 policiers supplémentaires (6 à 8 en permanence en réalité, compte tenu des temps de repos) qui vont y changer quelque chose.

Risque n°3 : la suppression du fusible

Il est de coutume, lorsqu'une politique échoue, de faire sauter un fusible. Ça peut être le ministre ou un responsable quelconque. C'est commode et accepté par tous comme faisant partie du jeu. En se mettant en première ligne, Jean-Marc Ayrault pourra s'attribuer une éventuelle réussite, mais il se prive aussi du fusible à faire sauter. Valls a dû céder le pas au chef, le chef devra assumer...

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Parti(s) :

Flattr this!


À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.