Le déni et l’absence (Le Lab)

Tandis que The Economist hallucine de voir les programmes électoraux surréalistes en cette période de crise grave, Jean Quatremer constate la disparition de l'Europe dans les discours des candidats.

Pour quiconque possède un peu de lucidité et de connaissances économiques, effectivement, la campagne est totalement absurde.

La palme du loufoque revient aux candidats d'extrême-gauche, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud ex-æquo. Quand ils proposent l'interdiction des licenciements ou le paiement à vie des salaires, ils devraient soit faire hurler de rire, soit être hués, mais ils sont applaudis. Bien sûr, en entretien, certains journalistes comme (3)Jean-Jacques Bourdin vont jusqu'à manifester leur étonnement, mais pas plus. Des éditos critiques devraient recadrer les candidats et leur rappeler la réalité, mais non, la courtoisie française interdit d'aller plus loin que le fact-checking.

(Lire la suite...)

Flattr this!


À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.