Hollande – Joly : fuir n’est pas une solution

Autruche et son cavalier, évocation de Hollande et des journalistes le 17/11/11 La citation complète est « Fuir n'est pas une solution. Il faut savoir s'imposer. » et elle est d'Alice Parizeau. On dirait qu'elle l'a écrite pour François Hollande et Eva Joly.

Hier, jeudi 17 novembre, François Hollande visitait un café pour sourds-muets. Les journalistes se pressaient autour de lui, non pas pour parler de handicap (qui s'y intéresse ?), mais du gros cafouillage en cours avec EELV.

Le candidat socialiste qu'on dit si spirituel, aurait pu s'en tirer avec une pirouette (verbale, n'exagérons rien), mais non, il a fui ! Une fois de plus, Hollande est incapable d'affronter les journalistes !

Son attitude me sidère réellement. Nous n'avons pas affaire à un perdreau de l'année. En tant que président de conseil général ou secrétaire du PS, il a dû rencontrer la presse très souvent. Cette attitude est-elle récente ? Cela prouverait qu'il a dépassé son niveau d'incompétence. Est-elle ancienne ? Mais alors pourquoi n'en avons-nous rien su avant ? Et comment fera-t-il si, par malheur, il est élu et qu'il doit négocier avec les grands de ce monde ?

Hier encore, Eva Joly était invitée à discuter avec Jean-François Copé sur France 2. Elle s'est tout simplement décommandée. Alors que le cafouillage avec le PS était total, la candidate EELV a, elle aussi, choisi de fuir. À tel point que ses porte-parole et soutiens ont dû assurer qu'elle était bien toujours candidate !

Visiblement, madame Joly semble ignorer que la candidature à la présidentielle impose des confrontations que l'on ne peut éviter.

Certains lecteurs pourraient croire que je me réjouisse d'une opposition aussi minable, que c'est "tout bon pour mon camp", etc. Il n'en est rien. Mon camp, c'est la France et la France ne peut pas sortir gagnante d'une classe politique aussi lamentable.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : sandwichgirl sur Flickr

Parti(s) : ,

Flattr this!


À lire aussi :

Une réflexion sur “Hollande – Joly : fuir n’est pas une solution

  1. Je regrette moi aussi ces absences de réponses et ces fuites en avant... Mais bon...

    Par ailleurs, entre aller causer avec Copé et le film sur la 2... J'aurais pô hésité non plus, il faut savoir géréer les priorités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.